Inspirations

Réussir l'implantation de sa cuisine

Tendances, Tendances
Partager cet article :

Devenu lieu de vie, la cuisine moderne accueille toute la famille et les amis pour des moments de partage et de convivialité. Épicentre de la maison contemporaine, la cuisine est désormais la pièce où l'on discute, fait ses devoirs, débute une partie de cartes, pendant que certains s'activent aux fourneaux.


Alors, pour que ce lieu devienne aussi beau que fonctionnel il est important de réussir l'implantation de sa cuisine. Pour cela, il convient dans un premier temps de bien choisir la silhouette de sa cuisine équipée puis installer son électroménager de manière judicieuse. Suivez nos recommandations pour opter pour la solution la plus adaptée à votre quotidien, en adéquation avec votre mode de vie.

 

Réussir l'implantation de sa cuisine : les differentes formes de cuisine

Auparavant, la cuisine était une pièce à part entière, secrète et discrète dans laquelle les convives n'étaient pas invités à entrer. Aujourd'hui, ce lieu de préparation des repas est devenu une place de premier choix pour partager et échanger. Alors, en parallèle de son changement de rôle au sens de la maison, elle a aussi changé de silhouette. C'est ainsi que la cuisine ouverte, tendance et conviviale connaît son heure de gloire.

Si ce type d'agencement rend la pièce plus accueillante elle a néanmoins quelques inconvénients. En e ff et, contrairement à la cuisine fermée, la cuisine ouverte laisse passer les odeurs et le bruit. Vous aurez donc besoin d'une hotte bien e ffi cace et d'un réfrigérateur très silencieux pour constater une nuisance olfactive et sonore ne vienne gâcher vos soirées.

Aussi, la cuisine ouverte doit être toujours ordonnée et organisée dans la mesure où elle devient un élément de décoration de votre salle à manger. Alors, si vos séances de cuisine créative ont tendance à être agitées, la porte de votre pièce fermée doit vous isoler et de masquer votre chahut!

Finalement, la cuisine fermée vous permet de disposer d'un lieu calme, loin de l'agitation du salon si vous aimez préparer sereinement et tranquillement vos repas.

Les differentes formes de cuisine: en I et en L

  • La cuisine en I : 

Aussi appelée cuisine en ligne, c’est une configuration idéale pour les petits espaces. Elle est facile à aménager et sa mise en oeuvre est économique. Notez néanmoins que dans le cas d’une cuisine installée dans le couloir d’un studio par exemple, vous aurez besoin d’une profondeur minimum de 1,80 mètre afin de pouvoir circuler confortablement et ouvrir les tiroirs des meubles hauts et bas.

Dans le cas d’une cuisine ouverte, ce type d’implantation a l’avantage d’être discret. Cependant, au quotidien, son usage n’est pas des plus confortables car la cuisine en I ne  respecte pas le triangle d’activité. Aussi, dans le cadre d’une pièce fermée, l’effet cuisine couloir pourra manquer d’harmonie. Tandis que, si elle est ouverte sur le séjour, cette forme de cuisine ne permet pas de masquer l’électroménager.

  • La cuisine en double I : 

Cet agencement offre la meilleure optimisation de l’espace dans une pièce fermée. Elle maximise les espaces de rangement et la taille du plan de travail.

Elle ne présente d’ailleurs aucun inconvénient. Si la superficie de votre pièce le permet c’est un des choix les plus judicieux pour une cuisine fermée.

Cuisine en L ou U , ilot

La cuisine en L

Un agencement en angle est un excellent choix pour les cuisines de taille moyenne, c'est-à-dire supérieur à 10 mètres carrés, car le triangle d'activité y est optimisé et plusieurs personnes peuvent oeuvrer en même temps.

Aussi, tous les éléments sont à portée de main et la cuisine en minimisant les déplacements. Il faut néanmoins noter que le retour doit avoir une longueur d'au moins 1,20 mètre. Si vous choisissez une cuisine ouverte, cette implantation est idéale pour installer une table dans la pièce.

Partager cet article :

Articles récents

Réussir l'implantation de sa cuisine

Tendances, Tendances
Partager cet article :

Devenu lieu de vie, la cuisine moderne accueille toute la famille et les amis pour des moments de partage et de convivialité. Épicentre de la maison contemporaine, la cuisine est désormais la pièce où l'on discute, fait ses devoirs, débute une partie de cartes, pendant que certains s'activent aux fourneaux.


Alors, pour que ce lieu devienne aussi beau que fonctionnel il est important de réussir l'implantation de sa cuisine. Pour cela, il convient dans un premier temps de bien choisir la silhouette de sa cuisine équipée puis installer son électroménager de manière judicieuse. Suivez nos recommandations pour opter pour la solution la plus adaptée à votre quotidien, en adéquation avec votre mode de vie.

 

Réussir l'implantation de sa cuisine : les differentes formes de cuisine

Auparavant, la cuisine était une pièce à part entière, secrète et discrète dans laquelle les convives n'étaient pas invités à entrer. Aujourd'hui, ce lieu de préparation des repas est devenu une place de premier choix pour partager et échanger. Alors, en parallèle de son changement de rôle au sens de la maison, elle a aussi changé de silhouette. C'est ainsi que la cuisine ouverte, tendance et conviviale connaît son heure de gloire.

Si ce type d'agencement rend la pièce plus accueillante elle a néanmoins quelques inconvénients. En e ff et, contrairement à la cuisine fermée, la cuisine ouverte laisse passer les odeurs et le bruit. Vous aurez donc besoin d'une hotte bien e ffi cace et d'un réfrigérateur très silencieux pour constater une nuisance olfactive et sonore ne vienne gâcher vos soirées.

Aussi, la cuisine ouverte doit être toujours ordonnée et organisée dans la mesure où elle devient un élément de décoration de votre salle à manger. Alors, si vos séances de cuisine créative ont tendance à être agitées, la porte de votre pièce fermée doit vous isoler et de masquer votre chahut!

Finalement, la cuisine fermée vous permet de disposer d'un lieu calme, loin de l'agitation du salon si vous aimez préparer sereinement et tranquillement vos repas.

Les differentes formes de cuisine: en I et en L

  • La cuisine en I : 

Aussi appelée cuisine en ligne, c’est une configuration idéale pour les petits espaces. Elle est facile à aménager et sa mise en oeuvre est économique. Notez néanmoins que dans le cas d’une cuisine installée dans le couloir d’un studio par exemple, vous aurez besoin d’une profondeur minimum de 1,80 mètre afin de pouvoir circuler confortablement et ouvrir les tiroirs des meubles hauts et bas.

Dans le cas d’une cuisine ouverte, ce type d’implantation a l’avantage d’être discret. Cependant, au quotidien, son usage n’est pas des plus confortables car la cuisine en I ne  respecte pas le triangle d’activité. Aussi, dans le cadre d’une pièce fermée, l’effet cuisine couloir pourra manquer d’harmonie. Tandis que, si elle est ouverte sur le séjour, cette forme de cuisine ne permet pas de masquer l’électroménager.

  • La cuisine en double I : 

Cet agencement offre la meilleure optimisation de l’espace dans une pièce fermée. Elle maximise les espaces de rangement et la taille du plan de travail.

Elle ne présente d’ailleurs aucun inconvénient. Si la superficie de votre pièce le permet c’est un des choix les plus judicieux pour une cuisine fermée.

Cuisine en L ou U , ilot

La cuisine en L

Un agencement en angle est un excellent choix pour les cuisines de taille moyenne, c'est-à-dire supérieur à 10 mètres carrés, car le triangle d'activité y est optimisé et plusieurs personnes peuvent oeuvrer en même temps.

Aussi, tous les éléments sont à portée de main et la cuisine en minimisant les déplacements. Il faut néanmoins noter que le retour doit avoir une longueur d'au moins 1,20 mètre. Si vous choisissez une cuisine ouverte, cette implantation est idéale pour installer une table dans la pièce.

Partager cet article :